A la découverte du Cranberry

Dernière mise à jour : il y a 2 jours

agroalimentaire


Le Cranberry, cette merveille d’Amérique du Nord parfois connu sous le nom de Canneberge est un fruit qui est consommé cru ou cuit et parfois sous forme de jus. C’est un fruit ayant un gout très acidulé mais très apprécié pour ses valeurs antioxydant.


En effet, étant très riche en vitamine C, dans l’organisme il permet pas seulement de lutter contre les infections virales et bactériennes mais aussi de prévenir la gingivite et la parodontite. Il empêche l’adhésion de bactéries aux dents et aux gencives, prévenant ainsi les caries et diminuant la plaque dentaire, réduit la dégradation des gencives tout en diminuant les risques d’inflammation. La cystite est une infection ou une inflammation de la vessie souvent due à une colonisation bactérienne et le Cranberry consommé en jus permet de soigner les cystites car il possède un flavonoïde de type proanthocyanidol qui empêcherait certaines bactéries Escherichia coli responsables des cystites d’adhérer à la vessie et de causer l’infection.


Il faut savoir que le Cranberry est très riche en Oméga 3 et Oméga 6 c’est ainsi qu’à partir de ses pépins on peut en extraire de l’huile. Une huile très particulière car c’est une de très rares huiles végétales à présenter une ratio naturelle 1 pour 1 entre oméga-3 et oméga-6, une huile très stable en raison de sa concentration en vitamine E, elle se conserve bien et augmente la durée de conservation des autres huiles. L’huile de Cranberry est également utilisée pour la fabrication des shampoings. En soin capillaire, elle nourrit et hydrate les cheveux jusqu’à la pointe et donne de l’éclat. En soin de peau, étant riche en vitamine E son effet antioxydant puissant protège les cellules de la peau contre le vieillissement et aide notre épiderme à rester aussi souple et lisse que possible.


Cependant, le Cranberry est très riche en acide oxalique consommé donc en grande quantité il peut causer des effets néfaste sur l’intestin (diarrhée, ballonnements, crampes,…), jusqu’à une intoxication mortelle. Il est donc conseillé de consommé le Cranberry avec modération.


Rédactrice : DIVINE Kupnez (étudiante en 2ème année)

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout